Shape1 Shape2 Shape3

Château de Beaudéduit

Shape6

Château de Beaudéduit

Le Château de Beaudéduit et ses propriétaires au cours des siècles

006 CHAT 1 R

Le château de Beaudéduit est actuellement la propriété de Jeanne et Christophe LION. Ils l'ont acquis de madame MERCIER le 1 juillet 2012. La vente a été faite à l'étude de Maître Pascale LABRO, notaire à Clermont-Ferrand.

Madame MERCIER l'avait acheté avec son époux le 13 Mars 1970 à monsieur Paul FOURRIER (1917-2011), chirurgien, professeur à la faculté de médecine, membre de l'Académie nationale de chirurgie. Monsieur FOURRIER est l'auteur de Missions humanitaires au Kurdistan et en Afrique Noire aux éditions HARMATTAN. La famille BRULANT avait vendu à monsieur FOURRIER le château de Beaudéduit.

Monsieur FOURRIER fut malheureusement, faute d'entretien, celui qui abattit deux parties du château. La partie prolongeant la tour du XVIème et la partie prolongeant l'aile du XVIIème siècle.

Le 24 avril 1936, monsieur Arthur Joseph BRULANT et son épouse née Berthe Mathilde GUILLEMIN de COUCY ont acheté le Château de Beaudéduit à la famille BRAVARD de la BOISSERIE.


Shape1 Shape2 Gustave bravard Léonie RABUSSON de VAURE

Gustave BRAVARD de la BOISSERIE


Shape3 Shape4

Geneviève BRAVARD de la BOISSERIE (1847-1941) fut probablement celle qui vendit le château à la famille BRULANT. Elle était avec sa sœur Marie Amable, née en 1853 et décédée le 2 avril 1931 à Saint Agoulin, la fille de Gustave BRAVARD de la BOISSERIE, né à Billom le 17 février 1818 , et décédé le 22 avril 1891 à Bourges et de Marie Françoise Léonie RABUSSON de VAURE née le 11 juillet 1825, et décédée au Château de Beaudéduit le 26 août 1889. Elle était la dernière de la la ligne RABUSSON de VAURE de La Salles.

Nous devons certainement la construction de la partie du  XIXème siècle à la famille BRAVARD de la BOISSERIE.

Léonie RABUSSON de VAURE

Geneviève BRAVARD de la BOISSERIE (1847-1941) fut probablement celle qui vendit le château à la famille BRULANT. Elle était avec sa sœur Marie Amable, née en 1853 et décédée le 2 avril 1931 à Saint Agoulin, la fille de Gustave BRAVARD de la BOISSERIE, né à Billom le 17 février 1818 , et décédé le 22 avril 1891 à Bourges et de Marie Françoise Léonie RABUSSON de VAURE née le 11 juillet 1825, et décédée au Château de Beaudéduit le 26 août 1889. Elle était la dernière de la la ligne RABUSSON de VAURE de La Salles.

Nous devons certainement la construction de la partie du  XIXème siècle à la famille BRAVARD de la BOISSERIE.

Léonie RABUSSON de VAURE était la fille de Amable RABUSSON de VAURE et de Pauline RABUSSON de BEAUDEDUIT. Ils se sont mariés le 15 juin 1824 à Gannat.

Amable RABUSSON de VAURE était notaire de profession, par trois fois maire de Gannat entre 1846 et 1862. Il est né le 8 mars 1795 et décédé le 1er janvier1880 à Gannat.

Pauline RABUSSON de BEAUDEDUIT est née le 1er avril 1804 au Château de Beaudéduit. Elle est décédée le 27 juillet 1858 à Gannat.

Ci joint le cadastre de 1833

Shape5 Cadastre Shape6

Il n'est pas certain que le château de Beaudéduit vienne de Pauline ou de Amable. Mais par acte notarié du 29 mai 1739, la famille RABUSSON avait acquis le Château de Beaudéduit de la branche des Salles de la famille CHAUVIGNY de VAURE, en échange de sa terre des Joyeuses touchant celles des Salles. On parle d'un Antoine RABUSSON de VAURE pour cet échange. S'agit-il du grand-père d'Amable RABUSSON de VAURE né en 1715 et décédé en 1789 et Subdélégué de l'Intendant de Moulins  ?

Ou plutôt d'Antoine RABUSSON de BEAUDEDUIT, grainetier du Roy à Gannat, né le 22 octobre 1679 et décédé le 24 mars 1742. Il était marié avec Antoinette Bost. Ils eurent 8 enfants dont Antoine le jeune RABUSSON de BEAUDEDUIT né le 15 septembre 1705. François RABUSSON de BEAUDEDUIT né le 7 septembre 1763 et décédé le 4 février 1840 était leur 6ème enfant. François eut, lui, 3 enfants Marie, Virginie, et enfin notre Pauline.

Par contre d'après le Dictionnaire de La Noblesse de 1772 de François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois, Blain de CHAUVIGNY de VAURE, frère de Gilbert et deuxième fils de Jean de CHAUVIGNY, baron du Vivier, et de Guyonne d'ALEGRE, eut en partage la terre d'Urbize et le fief de Beaudéduit. Il serait né en 1600, épousa Jeanne PESCHIN, dame de la Salles, le 3 février 1630 et mourut en 1676. Il a du construire la partie du XVIIème siècle du château.

La mère de Blain de CHAUVIGNY de VAURE, Guyonne d'ALEGRE, est née en 1570, et mourut le 6 janvier 1632 au Château de Beaudéduit. Déjà veuve, elle avait échangé sa terre de Boisrond contre celle de Beaudéduit le 27 mai 1614 avec la famille de BASMAISON devant Maitre Ruhier notaire à Ebreuil.

On retrouve un Gilbert de BASMAISON, Sieur de Beaudéduit, parrain à Ebreuil le 29 janvier 1612, de l'enfant Gilbert Gueilhat. Gilbert de BASMAISON était le fils de Loys de BASMAISON-POUGET décédé le 10 octobre 1599. Ce dernier aurait été lieutenant-général de la châtellenie de Chantelle, châtelain de Nades, et seigneur de Beaudéduit, où il y habitait. Loys de BASMAISON-POUGET avait reçu le fief de Beaudéduit par son mariage avec Catherine dite Gabrielle du BUYSSON dame de Beaudéduit. Le château de Beaudéduit ne comprenait alors probablement que la tour du XVIème siècle et la partie attenante.

Catherine du BUYSSON dite Gabrielle est décédée le 15 Novembre 1599. Elle était la fille d'Antoine du BUYSSON, écuyer et seigneur de Beaudéduit, et de Claude ROUHER. Catherine du BUYSSON avait un seul frère Antoine du BUYSSON marié en 1588 avec Marguerite GALAND. Cette union n'a pas laissé de postérité.

On retrouve aussi un autre Antoine du BUYSSON, grand-père de Catherine, Seigneur de Beaudéduit. Il est décédé en 1546. Il s'est marié en septembre 1520 avec Gilberte de CHANTELOT fille du sergent de Chantemerle. Les ancêtres du BUYSSON mais aussi les propriétaires et Seigneurs de Beaudéduit deviennent, à partir de cette époque, incertains. Antoine du BUYSSON serait le fils de Jean du BUYSSON né vers 1460 et d'Adélis de la FIN dame de Beaudéduit. Le fief de Beaudéduit serait donc venu par union avec une de la FIN dans la famille du BUYSSON. Adélis serait quant à elle la fille de Hugues de la FIN et de Françoise de BEAUDEDUIT.

beaudeduit-de

Blason des BEAUDEDUIT

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com